Le 03/12/2023

La réaction complète de Philippe Pinson ( coach de la GSI Pontivy)

Savoir faire le dos rond, quand l'équipe adverse exerce un gros pressing dès les sorties de balles, et amène une variété, avec des prises de couloir, notamment un M'Baye Touré virevoltant, ce samedi soir. La GSI Pontivy a passé un cap dans sa résilience d'équipe, et possède ce don de s'adapter sur plusieurs tableaux. Avec sa force offensive, elle marque pratiquement à chaque match, mais cette formation gésiste s'avère plus que cela, elle est aussi avec Vitré, la meilleure défense de ce championnat (6 buts). Sa victoire 0-4 en terre de Lestonan est un trompe l'oeil, car l'écart ne méritait pas un tel relief, mais sur sa prestation, rien à dire, c'est du très solide. Avec des rentrants qui savent faire la différence avec ce coup-ci un Ibrahim Et Thoughani, qui s'est régalé des derniers contres finement joués.

Philippe Pinson ( coach de la GSI Pontivy): " Le 0-4 est lourd, maintenant, on est aussi à l'aise sur une telle configuration, quand l'équipe adverse presse et qu'elle laisse des espaces dans le dos. On a aussi des joueurs capable d'aller mettre des ballons au fond. On est très content du dénouement, mais si ça a été compliqué. Nous sortons une première mi-temps de qualité, même si nous n'avons pas eu d'occasions franches. Nous avons eu ce pénalty, nous avons tenu le ballon en cherchant le déséquilibre. Les Paotred Dispount est une équipe qui défend très bien, mais on le savait. Quelque soit les joueurs qui sont sur le terrain, ils n'avaient encaissé que 7 buts avant ce match. Les Paotred Dispount ont les arguments pour contrarier n'importe quelle équipe de ce groupe. Ils le font depuis le début de l'année, surtout ici chez eux. Ils n'avaient plus perdu depuis le 1er match du 26 août. 

Après, ça tient plus à notre profil, mais nous avons souvent des débuts de seconde mi-temps compliqués. On cherche à comprendre la raison. Nous les avons remis à l'échauffement plus tôt. Nous faisons souvent des premières mi-temps abouties, avec beaucoup d'énergie. On a un creux en reprise de mi-temps, mais aussi la ressource pour retrouver l'équilibre. Il nous manque des joueurs, ce soir. On a un groupe de 15/16 joueurs qui fonctionnent très bien, deux gardiens qui tiennent la route, avec une hiérarchie établie entre eux, nou avons une organisation de groupe, comme on a souhaité en début de saison.

Aujourd'hui, quand il y'a des moments de match où c'est un peu dur, on sent qu'il y'a une cohésion, et on saute sur les occasions que nous donne l'adversaire. Ce n'est pas juste du bol ou du hasard, il y'a un groupe équilibré dans ses lignes, on a eu de très belles surprises, à l'intersaison, avec les arrivées. L'osmose a bien pris. La dynamique à l'entraînement est exceptionnelle. On a un groupe qui est très, très bon. Maintenant, ça ne veut pas dire que nous allons gagner tous les matchs, mais nous avons la sensation maintenant établie qu'on va faire une belle saison.

Le match de Rouen ( National) au 8ème tour de la coupe de France? On ne le prend pas une récompense, mais un match différent à gérer. Les joueurs vont le jouer pour le gagner. Pour l'instant, on n'en a jamais parlé entre nous, ils prennent match après match. La coupe, elle arrive le prochain week-end, mais on commencera à parler aux joueurs, le mardi soir. Nous, le staff, on commencera à étudier ce prochain match, ce soir. Ce match, en toute humilité, on va le jouer chez nous, pour aller en 32ème finale.

Mentions légales - Protection des données - CGU / CGV